Contenu

Les acteurs de la formation

La formation des techniciens fait intervenir différents acteurs dont la mobilisation est essentielle pour assurer le succès du dispositif :

Le chargé de suivi pédagogique (CSP) :

Cette mission est assurée par des agents de l’Infoma.

Le CSP se voit confier la responsabilité du suivi d’un groupe de stagiaires, il assure un suivi individuel de chaque stagiaire. Et au besoin, il peut apporter des ajustements à la formation, grâce à un contact régulier avec le stagiaire, le coordinateur hiérarchique et le tuteur structure.

Le suivi des stagiaires comprend en particulier :

  • le suivi de la progression pédagogique des stagiaires sur la plate-forme Sophia (avancement, résultats aux auto-évaluations), le cas échéant ;
  • la communication avec les stagiaires ;
  • la mise en ligne de documents.

Il apporte au stagiaire de l’aide :

  • il assiste le stagiaire dans l’utilisation des outils et notamment de la plate-forme Sophia (aide technique),
  • il guide le stagiaire dans sa démarche d’apprentissage afin d’en accroître l’efficacité (aide méthodologique),
  • il aide le stagiaire à la compréhension des contenus de la formation (aide didactique),
  • il assure un suivi régulier des stagiaires pendant le stage de pré-affectation.

En fin de cursus, il assure le retour d’expérience sur les parcours des stagiaires qu’il a suivis, dans un but d’amélioration du dispositif.

Le coordinateur hiérarchique :

Cette fonction est fréquemment assurée par le supérieur hiérarchique direct de l’agent.

  • Il est le représentant de l’employeur pour la gestion du stagiaire en lien avec l’Infoma.
  • Il prépare l’arrivée du stagiaire (aspects administratifs, matériels, humains) au sein de sa structure.
  • Il accueille le stagiaire, facilite son intégration dans le milieu professionnel en favorisant la mise en place de repères (personnes, lieux, règles) afin que celui-ci s’approprie un environnement de travail structuré.
  • Il propose à l’Infoma les agents qui assureront le rôle de tuteurs.
  • Il coordonne avec les tuteurs, le planning d’activités du stagiaire.
  • Enfin, il participe au bilan final en lien avec l’Infoma, en se basant sur les documents fournis par ce dernier.

Le tuteur structure :

  • Il transmet au stagiaire des savoir-faire techniques, dans le domaine considéré, sur le poste de travail : il explique, montre les gestes à réaliser, fait réaliser au stagiaire sous sa supervision, corrige, etc.
  • Il facilite la compréhension des contenus de la formation en les replaçant dans le contexte professionnel.
  • Il participe à la découverte par le stagiaire, des différents aspects du métier.
  • Il encadre le stagiaire au quotidien, s’assure du respect du planning et des consignes (acquisition des aptitudes comportementales).
  • Il fait régulièrement des bilans :
    • avec le stagiaire (au moyen d’entretiens) sur l’avancée de son plan individuel de formation ainsi que sur son intégration professionnelle. Le cas échéant, il encourage le stagiaire et met en place des moyens complémentaires pour faciliter sa progression,
    • avec la hiérarchie,
    • avec le CSP, auquel il rend compte des progrès accomplis par le stagiaire ou au contraire des difficultés qu’il rencontre.
  • Il participe à l’entretien ou à la relance de la motivation.
  • Il renseigne le livret de tutorat.

N.B. : le tuteur est donc un professionnel reconnu, un expert technique, qui devra également posséder de bonnes aptitudes relationnelles et pédagogiques. Il est possible que certaines situations nécessitent qu’il y ait plusieurs tuteurs, qui pourront être sur des postes de travail, voire sur des sites différents.

Il est à noter que les relations avec le stagiaire et l’Infoma ont des retombées positives sur le travail du tuteur : prise de recul par rapport au travail quotidien, nécessité de formaliser ses pratiques, bénéfice des connaissances récemment acquises par le stagiaire.