Contenu

Informations générales.

Mise à jour le 26/08/2016

Principes généraux

Les lauréats aux concours de technicien supérieur, grade de technicien principal (2ème grade ou T2), sont placés sous un statut de stagiaire pendant un an.

La formation est définie dans l’arrêté du 30 juin 2014 relatif aux modalités d’enseignement professionnel des personnels recrutés dans le garde de technicien principal du corps des techniciens supérieurs du ministère chargé de l’agriculture.

Elle comprend une période de formation dans l’un des deux centres de l’INFOMA d’environ 8 mois, suivie par une période de stage dans le service de pré-affectation.

La formation en centre

Pendant la période en centre, la formation comprend des cours théoriques, conférences, travaux pratiques, travaux dirigés, visites sur le terrain, mises en situation.

La formation fait intervenir un large réseau de formateurs constitué :

  • d’agents en poste dans les services du ministère chargé de l’agriculture,
  • de fonctionnaires issus d’autres ministères (écologie, finances, justice...),
  • d’enseignants (professeurs de l’enseignement agricole technique et supérieur, des universités...),
  • de scientifiques et chercheurs (IRSTEA, ANSES...),
  • de représentants d’organisations et associations professionnelles agricoles, des exploitants, des formateurs privés et des consultants.

La formation est commune à tous les stagiaires pendant les 3 premières semaines, puis est différenciée selon les spécialités.
Des épreuves d’évaluation sont programmées tout au long du cursus.

Les référentiels de formation et d’évaluation, les programmes et calendriers sont détaillés dans les articles de chaque spécialité de cette rubrique.

Le stage de pré-affectation

Le cursus se poursuit par un stage dans le service de pré-affectation.

Après une première semaine destinée à la découverte des différents services de sa structure d’affectation, le stagiaire est placé en situation professionnelle sur le poste sur lequel il est susceptible d’être titularisé. Il bénéficie de l’encadrement de son chef de service, ainsi que du tutorat de collègues expérimentés.

Durant cette période, une dizaine de jours est réservée à la rédaction d’une analyse technique et réglementaire sur une thématique présentant un intérêt particulier pour le service, définie en concertation avec l’INFOMA et la structure dans un mémoire technique.
Ce travail fait l’objet d’une présentation orale à l’INFOMA, lors des "journées de restitution".

A l’issue du stage de pré-affectation, le responsable hiérarchique porte une évaluation sur les compétences et aptitudes professionnelles du stagiaire.

Pour être proposé à la titularisation, le stagiaire doit avoir réussi l’ensemble des épreuves d’évaluation organisées en centre (incluant l’évaluation du mémoire technique), et avoir obtenu la validation de son stage de pré-affectation .