Contenu

Vétérinaire et alimentaire

LES ACTIVITÉS

Le technicien supérieur du ministère chargé de l’agriculture, spécialité « vétérinaire et alimentaire », est un fonctionnaire d’État de catégorie B.
Sa mission principale est la protection de la santé publique tout au long de la chaîne alimentaire
(« de la fourche à la fourchette »). Il exerce des missions d’inspection, au contact des animaux et des professionnels de l’élevage et de l’agro-alimentaire, dans trois secteurs complémentaires :

  • la sécurité sanitaire des aliments : inspection sur le terrain des conditions de production, collecte, transformation, entreposage, transport ou distribution des denrées alimentaires,
  • la santé et la protection animales : contrôle et application des mesures de lutte contre les maladies animales ayant un impact sanitaire et/ou économique, des dispositions en matière de bien-être animal,
  • le contrôle à l’importation et à l’exportation des animaux vivants, des sous produits et des denrées d’origine animales
  • la protection de l’environnement : protection de la faune sauvage, inspection des installations classées pour la protection de l’environnement(1).
    JPEG - 44.4 ko
    Inspection en abattoir
    Image © P.Xicluna/Min.agri.fr

Les techniciens supérieurs exercent ces missions en étant affectés en DD(CS)PP (2), postés dans les abattoirs d’animaux de boucherie ou de volailles, ou au siège

CONNAISSANCES

Le technicien supérieur spécialité « vétérinaire et alimentaire » met en œuvre ses connaissances dans les domaines de la biologie et de la pathologie animales, des principaux process de fabrication des aliments et leurs impacts sur la sécurité sanitaire des produits.
Il est capable de manipuler les animaux pour pratiquer certaines interventions sur ceux-ci

JPEG - 60 ko
Intervention en santé animale
Image © INFOMA

SAVOIR FAIRE, SAVOIR ÊTRE

Il sait travailler de manière autonome.
Il sait respecter les délais et gérer les priorités, travailler en équipe.
Il est capable d’analyser rapidement une situation donnée pour réagir de manière appropriée.
Il sait communiquer et travailler avec des partenaires variés : professionnels, collectivités locales, associations...
Il fait preuve d’impartialité et d’intégrité.

En situation de contrôle il est capable de s’adapter au contexte et aux situations rencontrées de faire preuve avec les professionnels de pédagogie et d’autorité.

Fiche métier à télécharger. (format pdf - 104.4 ko - 04/12/2015)

(1)Exploitations industrielles ou agricoles susceptibles de créer des risques ou de provoquer des pollutions ou nuisances, notamment pour la sécurité et la santé des riverains
(2)Direction départementale (de la cohésion sociale et) de la protection des populations.