Contenu

Techniques et économie agricoles.

LES ACTIVITÉS

Le technicien supérieur du ministère chargé de l’agriculture, spécialité « techniques et économie agricoles », est un fonctionnaire d’État de catégorie B.

Au sein d’une équipe et au contact des professionnels de l’agriculture, il apporte son expertise technique sur des dossiers administratifs dans des domaines variés et complémentaires :

  • la gestion des dossiers relatifs à la mise en œuvre de la politique agricole commune,
  • l’animation et la gestion concertée des territoires ruraux en vue du maintien d’une activité agricole compatible avec la préservation de l’environnement,
  • l’orientation des productions végétales et animales,
  • la protection des végétaux : surveillance de la santé des végétaux sur le territoire national et aux frontières, contrôle des conditions d’utilisation des produits phytosanitaires et autres intrants,
  • les enquêtes et études statistiques et économiques,
  • le contrôle de l’utilisation des fond européens pour l’agriculture, les filières et le développement rural

Si le travail administratif couvre une large partie de l’emploi du temps, le technicien spécialité « techniques et économie agricoles » est également amené à se déplacer pour intervenir dans les exploitations.

Le technicien supérieur, spécialité « techniques et économie agricoles », exerce principalement dans les services départementaux ou régionaux du ministère chargé de l’agriculture (DDT, DDTM, DRAAF) ou au sein d’établissement publics sous tutelle (France agrimer, ASP).

CONNAISSANCES

Le technicien supérieur spécialité « techniques et économie agricoles » maîtrise les connaisances essentielles dans les domaines économiques, scientifiques et techniques concernant les systèmes d’exploitation et les filières agricoles (production, transformation, commercialisation).

JPEG - 70.3 ko

Image © P.Xicluna/Min.agri.fr

SAVOIR FAIRE, SAVOIR ÊTRE

Il sait travailler de manière autonome.
Il sait respecter les délais et gérer les priorités, travailler en équipe.
Il est capable d’analyser rapidement une situation donnée pour réagir de manière appropriée.
Il sait communiquer et travailler avec des partenaires variés : professionnels, collectivités locales, associations...
Il fait preuve d’impartialité et d’intégrité.

En situation de contrôle il est capable de s’adapter au contexte et aux situations rencontrées de faire preuve avec les professionnels de pédagogie et d’autorité.
Fiche métier à télécharger. (format pdf - 84.4 ko - 22/09/2017)

Bénédicte Delarue nous parle de sa formation